Quelles sont les causes les plus courantes d’accidents équestres ?

Quelles sont les causes les plus courantes d'accidents équestres ?
Quelles sont les causes les plus courantes d'accidents équestres ?

Comme beaucoup des choses les plus agréables de la vie, monter à cheval peut être à la fois amusant et risqué. Il existe de nombreuses causes courantes d’accidents d’équitation, comme un mauvais équipement ou un excès de vitesse. Mais comme souvent, le plaisir l’emporte sur la peur du risque.

Pourtant, si ces accidents s’avèrent souvent mineurs, ce n’est pas toujours le cas. Même un poulain récemment né peut se révéler dangereux sans le vouloir. Et certains accidents peuvent s’avérer mortellement graves. Outre la souscription à une assurance cavalier appropriée pour couvrir votre cheval contre les blessures accidentelles, il vaudra toujours mieux prévenir que guérir. Reconnaître les causes courantes d’accidents à cheval et savoir comment s’en protéger est essentiel pour une vie longue et épanouie aux côtés de votre compagnon équin !

Il est facile d’être courageux avec une distance de sécurité.

Esope.

Esope

Esope

Sommaire

Les accidents de la route

Alors que la plupart des cavaliers préféreraient ne pas trotter sur la route, c’est parfois le seul moyen d’atteindre votre destination.

Au cours des huit dernières années, 2900 accidents et quasi-accidents impliquant des chevaux ont été recensés sur les seules routes britanniques. Dans la même période, 39 cavaliers et 230 chevaux ont perdu la vie en s’aventurant près des véhicules automobiles. Le code de la route impose pourtant aux usagers de rester vigilants les uns envers les autres. Mais dans la pratique, tout va très vite.

Les accidents de la route

Les accidents de la route

Ce sont généralement les actions irréfléchies qui compliquent la situation sur la route. La prudence est de mise pour les cavaliers et les conducteurs lorsqu’un partage de la voie publique est requis. De même, il sera essentiel, pour votre sécurité, d’habituer votre compagnon équin à la circulation.

Comment prévenir les accidents de la route ?

  • Portez des vêtements fluorescents et réfléchissants, quelles que soient les conditions.
  • Portez toujours un casque.
  • Soyez attentif(ve) à toutes les formes de trafic.
  • Donnez des signaux clairs.

Côté conducteurs :

  • Ralentissez lorsque vous approchez/dépassez des chevaux, et lorsque vous vous éloignez.
  • Ne klaxonnez jamais et ne faites jamais tourner votre moteur.
  • Laissez une distance de sécurité suffisante entre votre véhicule et le cheval.

 

Un cheval inadapté ou un cavalier inexpérimenté

Compte tenu de la force, de la vitesse, de la hauteur et de l’imprévisibilité d’un cheval, l’équitation peut être une activité dangereuse. Dans les écoles d’équitation, des accidents peuvent survenir si les instructeurs ne fournissent pas aux cavaliers un cheval adapté à leur niveau d’expérience.

Si des chevaux désobéissants sont attribués à des cavaliers novices incapables de les contrôler, des incidents graves peuvent survenir. En particulier si les chevaux sont enclins à mordre ou à donner des coups de sabots.

Si vous débutez, la voie la plus sûre pour apprendre à monter est avec un entraîneur expérimenté, sur un cheval calme. Non seulement l’instructeur vous enseignera des techniques de conduite sûres, mais il pourra également mettre fin aux mauvaises habitudes de conduite. Et vous empêcher de commettre des erreurs dangereuses.

Les débutants doivent monter des chevaux calmes et bien élevés, habitués aux erreurs courantes des apprenants. Si un cavalier inexpérimenté est jumelé avec un jeune cheval, c’est à ce moment que des accidents peuvent survenir.

 

Un équipement d’équitation défectueux ou mal ajusté

Une selle, une bride, une sangle ou des rênes défectueuses ou mal ajustées peuvent augmenter les risques de blessures.

Dans les centres équestres, le personnel a le devoir de veiller à fournir aux cavaliers un matériel d’équitation de qualité et adapté. S’ils ne le font pas et fournissent un équipement de conduite défectueux ou lâche, ils peuvent mettre les cavaliers en danger.

Assurez-vous de vérifier votre équipement à chaque fois, juste avant de partir. Si vous n’êtes pas sûr(e) de ce qu’il faut rechercher, demandez à quelqu’un de plus expérimenté de vous guider dans les différents contrôles de sécurité de l’équipement.

Un équipement d'équitation défectueux ou mal ajusté

Un équipement d’équitation défectueux ou mal ajusté

Quoi qu’il arrive, vérifiez aussi toujours que vous portez les vêtements appropriés. Cela devrait inclure :

  • Un casque répondant aux normes homologuées.
  • Des bottes solides avec un talon pour éviter que votre pied ne glisse à travers l’étrier.
  • Des étriers de sécurité pour réduire le risque de coincement du pied.
  • Un gilet de protection pour protéger votre torse en cas de chute.
  • Des gants pour protéger vos mains et vous donner un peu plus de force et d’adhérence. Souvent, des gants blancs sont recommandés afin qu’ils soient plus facilement visibles par les autres usagers de la route.
  • Une veste ou un gilet réfléchissant si vous êtes amené(e) à trotter sur la route.

 

Un sentier accidenté

Les routes irrégulières ou les chemins peu entretenus peuvent faire trébucher votre cheval, et constituent une autre cause fréquente d’accidents.

Certaines surfaces pouvant être extrêmement glissantes, cela vaut toujours la peine de vérifier le parcours avant de vous aventurer en terrain inconnu. Par exemple, sur les routes, il est possible avec le temps que les gravillons s’érodent et que le bitume remonte à la surface.

Cela peut rendre la route très glissante sous le sabot. Il peut également y avoir des problèmes avec les surfaces nouvellement posées, si celles-ci n’ont pas été traitées correctement.

 

Un accident de travail

Les accidents équestres peuvent survenir parfois sur votre lieu de travail ou d’entraînement. Si vous travaillez avec des chevaux dans une école d’équitation, un haras ou un centre de trekking, votre employeur est légalement responsable de vous fournir des conditions de travail sûres.

Si vous êtes exposé à un risque et que vous êtes blessé par un cheval en raison de la négligence de votre employeur, vous avez légalement le droit de lui demander des comptes. Pensez à réagir si nécessaire !

 

Un accidents lors d’un événement

Des accidents peuvent également survenir lors de compétitions et d’événements, en particulier lors de compétitions intensives comme le concours complet. Et il existe également des cas où les spectateurs peuvent être mis en danger. Cela s’explique par l’augmentation de la foule et du bruit lors de ces compétitions par exemple, ainsi que les défis auxquels sont confrontés les chevaux et les cavaliers.

Des mesures doivent être prises par les organisateurs de ces compétitions et événements pour réduire les risques de blessures. Et protéger à la fois les concurrents et les spectateurs.

Si vous avez été impliqué dans un accident à cheval ou si vous vous êtes blessé lors d’un événement équestre, ou si votre blessure est le fait d’un tiers, vous pourriez tenir la personne pour responsable.

Un avocat expérimenté en dommages corporels sera en mesure de vous guider tout au long du processus judiciaire. Et de vous aider à obtenir une indemnisation et ainsi réparer le préjudice subit.

Même les propriétaires de chevaux les plus experts étant des victimes potentielles d’accidents, tous les cavaliers doivent être conscients des dangers et agir en conséquence.

Bien qu’il n’y ait aucune garantie sur la façon d’éviter les blessures, apprendre à tomber d’un cheval en toute sécurité est une compétence précieuse à développer.

Voici quelques conseils pour aider à prévenir les chutes. Et vous assurer que vous êtes parfaitement préparé si cela se produit :

  • Choisissez toujours un cheval qui correspond à votre niveau de compétence.
  • Maintenez une bonne position sur la selle.
  • Vérifiez que votre sangle soit bien serrée et que la selle ne tourne pas.
  • Portez un casque, des gants et des bottes.
  • Suivez une formation régulière pour garder votre confiance et votre niveau à jour.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *