Loisirs : Quels sont les meilleurs jeux à pied à faire avec votre cheval ?

Quels sont les meilleurs jeux à pied avec votre cheval
Quels sont les meilleurs jeux à pied avec votre cheval

Prenez-vous suffisamment le temps de jouer à des jeux avec votre cheval ? En plus de consolider vos liens avec votre animal, les jeux combinant précision, concentration et détermination vous aideront à vous établir en tant que leader.
Si l’hiver est la période idéale pour mettre en place des séances régulières, c' »est tout au long de l’année que vous devrez enchaîner les activités avec votre compagnon. Entre promenades, jeux de balles et exercices de précision… Quelles idées pour passer ensemble des instants inoubliables ?

Pourquoi jouer à des jeux avec votre cheval ?

La confiance, le respect et l’obéissance poseront déjà les bases d’une relation solide. Mais si vous espérez entrer dans le cœur de votre cheval et profiter de la connexion magique dont vous avez toujours rêvé, vous devrez apprendre à penser comme un cheval. Et cela passera définitivement par les jeux !
En commençant tout en douceur pour renforcer vos liens mutuels, vous augmenterez progressivement l’intensité des exercices afin de développer dans le même temps les capacités physiques et mentales de votre cheval. Pratique !

 jouez à des jeux !
Jouez à des jeux !


Jouer à des jeux avec votre cheval ne doit pas nécessairement être complexe ou difficile. Et certainement pas empiéter sur vos séances d’équitation. Commencez par une dizaine de minutes quotidiennes, il y a fort à parier que vous y reviendrez chaque jour avec plaisir !

Avant de commencer…

Une longe et un bâton muni d’une carotte suffiront tout d’abord pour apprendre à votre cheval à se déplacer.

Il sera important d’avoir acquis quelques compétences de base avant de débuter les jeux. Vous devrez être en mesure de faire reculer votre cheval par exemple, et de le faire déplacer ses deux membres postérieurs et antérieurs indépendamment l’un de l’autre. Cela vous aidera l’un et l’autre à gagner en confort et en plaisir. Après quoi, place aux jeux !

Les jeux de concentration et de précision

L’intention, également appelée focus, est l’un des outils les plus puissants à votre disposition. C’est par elle que les animaux communiquent entre eux. Chaque troupeau a un chef à sa tête, qui sera suivi par le reste du groupe.
Utiliser le langage corporel à bon escient, pour transmettre clairement vos ordres à votre cheval, lui évitera de se sentir attaqué ou menacé par des gestes trop brusques. Vous pourrez alors, de votre côté, plus facilement le soutenir et le féliciter.

Les contacts avec le museau

Pour ce premier jeu, vous devrez faire avancer votre cheval devant vous, en vous tenant debout légèrement en retrait. Parfait pour le faire gagner en confiance, en l’incitant à ne plus simplement vous suivre mais à marcher en premier !

Vous commencerez par prendre un objet. Choisissez quelque chose de facile, que vous placerez à la hauteur du nez de votre cheval. Et qui ne sera pas susceptible de l’effrayer.

Avant de commencer à jouer, vous aménagerez une zone jonchée d’objets à découvrir et à toucher. Des objets de différentes formes, tailles et couleurs.

Pensez aux seaux vides par exemple, aux bûches en bois, aux poubelles vides, aux chaises, aux jouets en peluche. Un tapis de selle, une selle, un parapluie, une couverture, une veste ou une boîte de pansage compléteront également le tout. Et puisque la sécurité passe avant tout, assurez-vous que les objets ne risquent pas de blesser ou de faire trébucher votre cheval.

Conduisez votre cheval vers l’objet et tentez d’aligner son nez sur celui-ci. Regardez et pointez l’objet et dites « touche ». Laissez à votre cheval le temps de la curiosité, puis faites-lui comprendre lorsqu’il aura réussi. Offrez-lui une friandise ou caressez-le. Passez ensuite à un autre objet.

Pour pimenter le jeu, vous pourrez progressivement mettre plusieurs objets les uns à côté des autres afin de voir si votre équidé comprend celui dont il est question à chaque fois !

Les contacts avec le sabot

Dans le même ordre d’idée que précédemment, vous pourrez demander à votre cheval de marcher sur un objet spécifique, frisbee, couvercle de seau, avec un pied spécifique. De quoi le faire réfléchir, et faire grimper d’un cran supplémentaire votre niveau de sensibilité et de synchronisation.

Un exercice qui pourra nécessiter des semaines de pratique… Mais qui se révèlera tellement gratifiant !

Les contacts avec le sabot
Les contacts avec le sabot


La clé du succès ? La patience ! Ne soyez pas pressé(e) et assurez-vous de récompenser le moindre effort dans la bonne direction.

Le boomerang

Avant de commencer, préparez quelques objets que vous pourrez lancer sans risque à votre cheval. Un tonneau, une mangeoire vide peut-être ? Ici encore, on appréciera la diversité !

Progressivement, invitez votre cheval à contourner l’objet. Reculez lentement pour faire revenir votre cheval vers vous, et offrez-lui votre main pour créer un contact. Une petite friandise sera à chaque fois la bienvenue.

Vous augmenterez en difficulté en installant des objets toujours plus loin de votre animal, afin de lui faire parcourir de plus grandes distances. Incluez peut-être un peu de vitesse, un trot ou un galop. L’essentiel étant de ne pas pousser votre cheval au-delà de ses limites. De courtes sessions d’une dizaine de minutes suffiront pour créer des progrès, et donner envie à votre cheval d’y revenir.

Les jeux de confiance et de but

Les balles

Aidez votre compagnon à gagner en confiance et en agilité ! Allez-y progressivement en faisant rebondir la balle au sol dans un premier temps et en vous déplaçant à travers le terrain pour inviter votre cheval à vous suivre.

Commencez par de petits rebonds au sol jusqu’à ce que votre cheval soit complètement confiant. Vous progresserez alors en le frottant avec le ballon, et éventuellement en le faisant rebondir doucement sur votre cheval. N’oubliez pas de faire preuve de patience et de douceur. Quelques semaines pourront ici encore être nécessaires avant de créer votre équipe de football équine!

Les jeux de plateforme

Selon la taille et la hauteur de la plateforme, il s’agira là d’un excellent exercice pour aider à résoudre les problèmes de parage.
D’autre part, il se trouve que certains chevaux ont très peur de sortir d’une remorque, car ils ne voient pas à quelle distance se trouve la dernière marche et n’ont jamais été entraînés. Une plateforme basse, suffisamment grande pour que votre cheval y pose ses quatre pattes, l’aidera progressivement à gagner en confiance. Vous ferez grimper peu à peu la hauteur.

Veillez à rester immobile, et ne cherchez pas à lui faire poser les quatre pieds à la fois sur la planche, dès le début. Commencez par un pied le premier jour, puis deux, trois, quatre en respectant son rythme et en lui proposant sans cesse de nouveaux défis.

Pourquoi jouer avec votre cheval?
Pourquoi jouer avec votre cheval?

Les exercices en cercle

Par le langage corporel, apprenez à votre animal cheval à se déplacer en cercle, ralentir, accélérer, s’arrêter, changer de direction… Au fil du temps, vous constaterez que vous vous accordez de plus en plus l’un avec l’autre. Parfait pour que votre cheval surmonte des obstacles sans que vous n’ayez à marcher devant lui !

Côté détente

Les étirements

A proposer aux chevaux pour les aider à se détendre et à s’assouplir.

Ici encore, par souci de sécurité, vous veillerez à ne jamais pousser trop loin les limites de votre animal. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire équin, votre massothérapeute ou votre chiropraticien.

Vous demanderez ensuite à votre cheval d’effectuer différentes postures avec la tête, le cou, ou d’autres parties du corps. Pour lui faire baisser la tête par exemple, tenez-vous à côté de lui et tirez doucement sur le licou. Relâchez alors la pression sur le licou, et reprenez-la pour le faire descendre plus bas. Maintenez la position quelques secondes.

Un cheval en train d'attraper une carotte
Un cheval en train d’attraper une carotte

N’hésitez pas à avoir recours à une carotte ou à quelques friandises pour faciliter l’exercice !

Les câlins

Sur l’Homme comme sur les animaux, les câlins ont des vertus extraordinaires dont il ne faudrait pas priver votre compagnon à crinière. Cela lui permettra en outre de travailler la souplesse de son cou.

une personne faisant un calin à son cheval
Faire des câlins à son cheval

Les promenades

Petites balades d’une demi-heure ou grande randonnée, permettez à votre cheval de découvrir d’autres contrées et de brouter à de nouveaux pâturages ! Si vous disposez d’un van n’hésitez pas à prendre la route pour explorer ensemble des endroits inconnus. Un petit pique-nique gourmand sur la route ?

N’oubliez pas de prévoir un licol et une longe pour laisser votre cheval se reposer. Et un téléphone (chargé !) au cas où il y aurait le moindre souci. Un excellent moyen de permettre à votre cheval de ne pas vous associer exclusivement au travail et à l’effort physique.

Alors, par quelques jeux est-ce qu’on commence ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *